Sécurité des vaccins: l’OMS valide la qualité des sites Web d'informations

Sécurité des vaccins: l’OMS valide la qualité des sites Web d'informations

Posted on: 8 March 2017

Lorsque les gens ont besoin de renseignements sur des sujets tels que la santé, les métiers ou les relations sociales, Internet est souvent leur première source d’information. Il en va de même quand les parents et les aidants cherchent des informations de qualité sur la sécurité des vaccins pour les enfants.

 Toutefois, ces renseignements sont souvent difficiles à trouver. Ces dernières années l’apparition de nombreux sites Web qui donnent des informations non objectives, trompeuses et alarmantes sur la sécurité des vaccins a entraîné une vague de craintes injustifiées.
 
«Chaque jour, des informations erronées sur les vaccins continuent de circuler abondamment sur Internet», dit Isabelle Sahinovic, Coordonnateur du Réseau pour la sécurité des vaccins à l’OMS. «C’est dangereux. Nous devons veiller à ce que tous les parents, les aidants et les professionnels de la santé aient facilement accès à des informations exactes et fiables sur les vaccins», a-t-elle ajouté.
 
C’est l’objectif du Réseau de l’OMS pour la sécurité des vaccins – un réseau mondial de sites Web sur la sécurité des vaccins. Aujourd’hui, ce réseau compte 47 sites Web dans 12 langues. On estime que, chaque mois, plus de 173 millions d’utilisateurs consultent les sites Web du réseau, qui contiennent notamment des informations crédibles sur la sécurité des vaccins.
Respect des bonnes pratiques en matière d’information
 
L’OMS évalue les sites Web candidats suivant des critères définis par le Comité consultatif mondial sur la sécurité des vaccins, qui donne des avis scientifiques indépendants et éclairés à l’OMS sur les questions de sécurité vaccinale d’importance mondiale ou régionale qui peuvent avoir des répercussions sur les programmes nationaux de vaccination.
 
Un premier examen vise à vérifier que les sites sont effectivement consacrés à la santé publique, qu’ils contiennent des informations concernant la sécurité des vaccins à jour, objectives, fondées sur des bases factuelles et rédigées en termes clairs et qu’ils sont faciles à consulter.
 
Les sites Web représentant l’industrie ne peuvent pas faire partie du réseau. Les sites du réseau doivent être revus et mis à jour au moins tous les 2 ans.
 
Une fois la première vérification achevée, l’équipe d’évaluateurs du réseau examine chaque site Web suivant 34 critères officiels.
 
Pour faire partie du Réseau pour la sécurité des vaccins, les sites Web doivent indiquer clairement qui possède, gère et paie le contenu qu’ils hébergent et prévoit des procédures pour valider les sources des informations publiées.
 
«Grâce à nos évaluations, les utilisateurs peuvent se fier aux infirmations qu’ils lisent sur les sites Web», souligne Isabelle Sahinovic.
 
Le Réseau pour la sécurité des vaccins tente maintenant d’augmenter le nombre de sites Web évalués, d’élargir l’éventail des langues disponibles (l’arabe, par exemple) et de couvrir davantage de régions (comme les Balkans).
 
Le réseau applique aussi désormais ces critères d’évaluation aux réseaux sociaux. Il examine, à titre d’essai, des pages Facebook afin qu’un plus large public ait accès à des messages fiables concernant la sécurité des vaccins.
 
«Les sites Web aident les gens à prendre des décisions éclairées en matière de santé mais ils ne devraient pas remplacer une consultation chez le médecin», avertit Patrick Zuber, médecin à l’OMS. 
Topic:
Sécurité des vaccins